L’épistémologie génétique – Jean Piaget

Résumé (paru chez PUF) :

La connaissance ne saurait être conçue comme prédéterminée, ni dans les structures internes du sujet, puisqu’elles résultent d’une construction effective et continue, ni dans les caractères préexistants de l’objet, puisqu’ils ne sont connus que grâce à la médiation nécessaire de ces structures et que celles-ci les enrichissent en les encadrant (ne serait-ce qu’en les situant dans l’ensemble des possibles). En d’autres termes, toute connaissance comporte un aspect d’élaboration nouvelle et le grand problème de l’épistémologie est de concilier cette création de nouveautés avec le double faire que, sur le terrain formel, elles s’accompagnent de nécessité sitôt élaborées et que, au plan du réel, elles permettent (et sont même seules à permettre) la conquête de l’objectivité.

Publié initialement dans la collection « Que sais-je ? », L’épistémologie génétique pose les linéaments d’une méthode pour appréhender la genèse de la connaissance et suivre les conditions de son développement. Réédité à six reprises, l’ouvrage de Jean Piaget demeure un grand classique de la théorie de la connaissance.

L'épistémologie génétique - Jean Piaget